Dépoussiérons le Calvados…

Calvados - Une Geekette En Cuisine

Bonjour à tous ! Article un peu spécial en ce jeudi, puisqu’Alexandre aka le Geek prend les commandes pour vous parler de spiritueux ! C’est parti 🙂

Aujourd’hui, j’ai décidé de vous parler de la pomme et ses dérivés spiritueux, comme le Calvados. Bien que cet alcool représente ma région d’origine, l’aborder ici n’est qu’un pur hasard du calendrier. 🙂

Si vous me dîtes que le Calvados n’est pas un alcool sexy, que vous ne le buvez que très rarement, et que vous ne le consommez limite qu’en digestif (le fameux « trou Normand »), vous aurez bien raison ! Mais laissez-moi dépoussiérer pour vous cette vision bien archaïque de cette boisson.

Tout d’abord, sachez qu’à la base il y a la POMME ! Sans pomme, pas de Calvados, et sans Calvados, pas d’article !

Mais savez-vous comment s’obtient le Calvados ? Cette boisson spiritueuse s’obtient en distillant du Cidre, une autre boisson bien connue des Normands et des Bretons. Le Cidre, quant à lui s’obtient en fermentant du jus de pomme. Vous l’aurez compris, dans ce type de boissons, c’est la pomme qui est au centre… La pomme, c’est la vie !

La pomme permet donc de faire du Cidre, qui permet à son tour de faire du Calvados. Et attention, là ça va aller très vite, de la magie va opérer… En mélangeant du Calvados avec du jus de pomme non fermenté, vous obtenez du Pommeau ! Pour la petite anecdote, le Pommeau est un alcool, Normand lui aussi, plutôt consommé à l’apéritif.

Généralement, le processus de transformation de la pomme à Cidre vers ses dérivés alcoolisés est le suivant : extraction du jus de pomme puis fermentation de celui-ci ; la fermentation dure 28 ou 42 jours, en fonction du Calvados. A ce stade, on obtient un cidre à distiller devant titrer au minimum 4,5% d’alcool à 20°C et ne pas avoir fait l’objet d’adjonction de sucre. 18kg de pommes à cidre permettent d’obtenir 13L de Cidre à 5% vol., permettant d’obtenir 1L de Calvados à 70%vol. Le Calvados ne pourra être mis en vente qu’après un vieillissement de 2 à 3 ans, sous fût en bois. Cette étape permet de l’amener à maturité et de baisser son degré d’alcool conformément aux normes en vigueur (40% vol. minimum).

Bon, maintenant que les présentations sont faites, passons aux choses sérieuses… BUVONS !

Oui, enfin pas tout de suite…

Comme je vous le disais en préambule, cet article a pour unique but de dépoussiérer l’image vieillissante du Calvados, en vous faisant découvrir quelques cocktails biens sympas…

Afin de servir ce but, l’IDAC – Interprofession des Appellations Cidricoles – a organisé un « atelier de cocktails du Calvados », en compagnie du Bartender inspiré Mathieu LE FEUVRIER ; ce dernier officie au Quarante-Trois Cocktail Bar, à Paris.

Outre les deux recettes de cocktails que je vous dévoilerai en fin d’article, cet atelier nous a appris quelques astuces infaillibles pour réussir à coup sûr ses cocktails.

Par exemple, lorsque vous préparez un cocktail, il n’y a pas forcément besoin d’ajouter des glaçons dans celui-ci, dès lors que les liquides que vous allez y mixer sont frais. Afin d’obtenir un cocktail réussi et une boisson parfaite, vous n’avez qu’à remplir votre verre de glaçons et à les faire tourner dans celui-ci grâce à une cuillère à cocktail ; cela aura pour effet de rafraîchir votre verre et vous évitera d’ajouter des glaçons par la suite. Une fois le verre rafraîchi, videz-le complètement de ses glaçons et de l’eau résultant de leur fonte.

Autre astuce, et en fonction de vos goûts, vous pouvez tapoter dans la paume (et non pas pomme) de votre main les ingrédients nécessaire à votre cocktail, tels que des feuilles de menthe ou de basilic. Cette méthode permettra ainsi de libérer davantage les arômes de celles-ci.

Passons maintenant à la pratique, si vous le voulez bien ; avec  au menu 2 recettes qui revisitent le Calvados.

Commençons par le cocktail « Apple and Co » :

Pour un verre – temps de préparation : 6 à 7 minutes – difficulté : moyenne – méthode : au shaker

Ingrédients :

  • 5cL de Calvados
  • 2cL de crème de cassis
  • 1 cuillère de confiture de coing
  • Des glaçons
  • Du Ginger Ale (Canada Dry) ou Ginger Beer
  • Un shaker
  • Une passoire à cocktail
  • Un Tumbler (verre pour long drink) sur glace

Réalisation :

  1. Remplir le shaker de glaçons
  2. Remplir le verre de glaçons (pour le refroidir)
  3. Dans le couvercle du shaker, verser tous les ingrédients, sauf le Ginger Ale. La pratique veut que vous versiez les ingrédients du moins alcoolisé au plus titré.
  4. Egoutter le shaker et le verre
  5. Shaker le cocktail
  6. Verser le cocktail dans le verre
  7. Allonger de Ginger Ale
  8. Servir avec deux pailles
  9. Déguster.

 

Et finissons avec le cocktail « Normandy’s Cup » :

Pour un verre – temps de préparation : 5 minutes – difficulté : facile – méthode : direct au verre

Ingrédients :

  • 5cL de Pommeau
  • 3 fraises fraîches
  • 2 tranches de concombre
  • 4 feuilles de basilic frais
  • 2 tranches de gingembre frais
  • Des glaçons
  • Du Cidre Normand
  • Un verre à pied, type verre « à Martini » sur glace
  • Un pilon à cocktail

Réalisation :

  1. Remplir le verre de glaçons (pour le refroidir)
  2. Découper les fraises en 4
  3. Enlever les glaçons du verre
  4. Verser tous les ingrédients dans le verre, sauf le basilic, le Pommeau et le Cidre.
  5. Ecraser très légèrement le tout, à l’aide d’un pilon à cocktail
  6. Remettre les glaçons dans le verre
  7. Verser le Pommeau de Normandie et le Cidre Normand
  8. Remuer avec une cuillère à cocktail
  9. Rajouter les feuilles de basilic frais. Il n’est pas conseillé de rajouter les feuilles de basilic avec le reste des ingrédients du fait de la texture grasse des feuilles ; en effet, lorsque vous allez écraser les ingrédients à l’aide du pilon, les feuilles risqueraient de se déchirer complètement et de libérer trop d’arômes, ce qui gâcherait l’harmonie et l’équilibre du cocktail
  10. Servir avec deux pailles
  11. Déguster.

 

Bien entendu, si vous êtes plusieurs à déguster le même cocktail, nous ne pourrons que vous conseiller de le préparer au shaker, en multipliant les proportions par le nombre de convives, par souci de gain de temps… 🙂 A vous de jouer !

Vous avez aimé cet article ? Vous voulez encore plus d’articles “Vins et spiritueux” ? Dîtes-le dans les commentaires et partagez l’article… 😉

Page Facebook de Calvados & Co

Site de l’AOC Calvados

Site de l’Interprofession des Appellations Cidricoles

Ecrit avec gourmandise par
More from Mythily

Comment choisir son vin bio ? Du raisin à la bouteille

Vin conventionnel ou vin bio… la question peut paraître difficile pour certains,...
Lire plus

1 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *