Atsu-Atsu : le restaurant qui vous fait découvrir le Japon

Okonomyaki Hiroshima - Restaurant Atsu Atsu Paris - Une Geekette En Cuisine

Hello ! Aujourd’hui je suis ravie de vous parler d’un restaurant japonais pas comme les autres, que j’ai pu découvrir aux fourneaux ! Exit les sushis et les tempuras, ici la cuisine est loin des clichés et des à-prioris sur le Japon, bienvenue à la cuisine traditionnelle nippone !

 

Atsu-atsu ? 

Atsu-Atsu est un restaurant japonais créé par Christophe Wagner, un Allemand tombé amoureux de la culture nippone lors de ses études au pays du Soleil Levant. Il importe le concept de gastronomie japonaise en France via les sushis dès début 2000, aujourd’hui il souhaite nous faire connaître les autres facettes de la cuisine japonaise, notamment la street-food au travers des plats typiques comme le Okonomiyaki et le Takoyaki. Pour les fans de la Japan Expo ou Paris Manga, vous reconnaissez sans doute le food-truck qui nourrit les plus affamés des geeks depuis 2009 😉

 

Okonom-yakoi?

L’okonomyaki est un plat généreux préparés sur des teppans (de grandes plaques chauffantes en inox). Il s’agit en fait d’une galette (façon pâte à crêpes)  garnie de ce que l’on aime. Il en existe plusieurs versions en fonction des régions, j’ai pu préparer et déguster la recette Hiroshima avec une vingtaine d’étapes (cf première photo de l’article) et la version Kansai, qui consiste à mélanger tous les ingrédients dans la pâte afin d’en faire une galette épaisse façon tortilla.

La recette Hiroshima est plus longue que la version Kansai mais c’est celle que j’ai préféré préparer et déguster, pour la faire simple, on alterne une couche de galette, puis une grosse poignée de choudou, du soja, de la ciboulle, une poignée de tenkasu (petites billes de pâte à tempura frite), des nouilles cuites et on retourne le tout avec de grosses spatules sans rien faire tomber ! On attend sagement que le choudou devienne translucide (cela veut dire qu’il est cuit) et que la galette baisse en hauteur. En parrallèle, on fait un oeuf sur le plat de même dimension que la galette, on fait cuire également les crevettes, le boeuf ou la poitrine de porc (au choix). On retourne la galette, on rajoute les crevettes, le boeuf ou la poitrine de porc, on ajoute la galette d’oeuf et on met dans une assiette. On ajoute les dernières touches, la sauce Otafuku (sauce okonomiyaki) qui est marron et assez sucré, avec des graines de sésame, aonori (algues séchées). Voilà, on peut déguster ! 

Okonomyaki Hiroshima - Restaurant Atsu Atsu Paris - Une Geekette En Cuisine

Pour la recette Kansai, on reprend les mêmes ingrédients mais on mélange tout depuis le début (sauf la viande ou les crevettes) et on retourne comme des pancakes. 

 Okonomyaki Kansai - Restaurant Atsu Atsu Paris - Une Geekette En Cuisine

Okonomyaki Kansai - Restaurant Atsu Atsu Paris - Une Geekette En Cuisine

Okonomyaki Kansai - Restaurant Atsu Atsu Paris - Une Geekette En Cuisine

Okonomyaki Kansai - Restaurant Atsu Atsu Paris - Une Geekette En Cuisine

Takoya-what ?

Les takoyaki sont des bouchées chaudes de poulpe grillé et représente le plat typique de la ville d’Osaka. La base est une pâte à crêpes comme pour les Okonomyaki, et on peut garnir la bouchée de poulpe grillé, de crevettes, boeuf etc. La particularité de ce plat, est qu’il est “tricoté” sous les yeux, en effet, aux premiers abord, nous pensions qu’ils étaient fait dans des moules à cake pop mais pas du tout ! Les demi-sphères sont remplies de pâte et de garniture, ensuite le cuisinier vient avec de longues aiguilles, tourner la demi-sphère afin de former une boule. La technique est assez impressionnante, il faut le voir pour y croire !

Ces boules ont été dégustées avec de la sauce piquante, mais aussi avec du “tarama” japonais et de la mayonnaise japonaise, et des graines germées. UN DELICE ! 

 Takoyaki - Restaurant Atsu Atsu Paris - Une Geekette En Cuisine

Takoyaki - Restaurant Atsu Atsu Paris - Une Geekette En Cuisine

Le restaurant : 

Le restaurant est situé entre les Grands Boulevards et la Bourse, idéal pour se restaurer le midi ou bien après l’afterwork. Il reprend les codes des restaurants japonais avec une cuisine ouverte sur la 1ère salle de restauration appelé “le comptoir” où les clients peuvent voir la confection des Okonomyaki ou des Takoyaki, la 2ème salle appellée “l’espace convivial” comporte des tables avec des teppans (plaques chauffantes) afin de réaliser soi-même sa commande avec l’aide du Chef, et la dernière salle, l‘horigotatsu qui comporte des tables avec des fosses où l’on doit se déchausser. 

Cette expérience a vraiment été géniale car j’ai non seulement pu passer un très bon moment avec les équipes en cuisine mais surtout, j’ai pu découvrir un peu plus la culture et la gastronomie nippone. J’ai vraiment hâte d’emmener le Geek et des amis découvrir cette délicieuse adresse ! Si vous y faites un tour, je serais ravie d’avoir votre feedback ! 

[box title=”Coordonnées” box_color=”#3c6c84″]Atsu Atsu
88, rue de Richelieu – 75002 PARIS Métro : Richelieu-Drout ou 4 septembre
http://www.atsuatsu.fr/
09 83 95 30 14
[/box]

8 Prix

9 Goût

7 Diversité

9 Aspect Visuel

9 Quantité

0 - 10

8.4
Ecrit avec gourmandise par
More from Mythily

Cocktail Oh Deer – des arômes floraux par Jägermeister

Connaissez-vous le Jägermeister ? Cette liqueur à base de 56 plantes naturelles...
Lire plus

6 commentaires

  • En tout cas ça a l’air plus sympa que ce que les restaurants japonnais que l’on trouve a tour de bras dans paris !! Ca a l’air des plus authentiques !! On avait testé un de ce genre à Londres et ca nous avait réconcilié avec la nourriture japonaise avec le barbu !!

  • Désolé de vous décevoir, mais ceux qui vont à la Japan Expo connaissent la rue Saint Anne station Pyramide, où se trouve déjà de vrais restaurants Japonais, dont un restaurant faisant de vrais Takoyakis, et un autre de vrais Okonomiyaki, tenus par des Japonais, des vrais.
    Et il y a aussi d’autres types de nourritures typiquement Japonaise, comme des Ramen, des Udons et des Donburis.
    Et des commerces Japonais.

    Bref, certes, dans la majorité de Paris, les sushis ne sont pas tenus par des Japonais, mais rue Saint Anne, la nourriture traditionnelle Japonaise s’y trouvais déjà depuis facilement une dizaine d’années…

    Ils n’ont pas attendus un Allemand pour s’installer dans Paris, et je gages que les prix y sont aussi bien moins cher 😉

    • Bonjour Misheeru, je ne suis pas déçue bien au contraire ! Je vous remercie pour ce commentaire qui montre que la culture japonaise bat son plein au coeur de Paris 😉 Je connais également la rue Saint Anne mais je trouve cool que ce restaurant ne soit pas justement dans cette rue, cela permet de se démarquer et de faire connaitre la cuisine japonaise aux gens qui ne fréquentent pas la Japan Expo ni la rue Saint Anne 😉

    • c’est super bon oui ! Voilà que j’ai faim aussi, c’est malin :’)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *