Malaisie – Kuala Lumpur, capitale survoltée

Une Geekette En Cuisine---Butterfly-Park---Kuala-Lumpur---Malaisie---Avril-2015

Nous revoilà pour la suite de nos aventures en Malaisie ! Après les grottes de Batu, nous avons continué notre exploration de la ville en visitant les Tour Petronas. Grande découverte du quartier des affaires qui est extrêmement propres par rapport au reste de la ville, tout est climatisé (sauf le metro) et il y a encore un énième centre commercial en dessous des Tour Petronas à croire que les asiatiques sont encore plus accros au shopping que nos blogueuses mode ! (#joke).

Une Geekette En Cuisine - Tour Petronas - Kuala Lumpur - Malaisie - Avril 2015

Tour Petronas :

Pour éviter une file d’attente digne d’un jour de sortie du nouvel Iphone, nous nous sommes levés très tôt afin d’être au Tour Petronas peu avant l’ouverture à 9h. Les tickets coûtent environ 84 RM (18€) par personne et ils donnent accès au sky bridge – la passerelle la plus haute du monde (170m de hauteur et au 42ème étage) située entre les 2 tours  – et à l’observation deck qui est situé au 86ème étage et qui offre une vue imprenable de la ville ! Je redoutais un peu le passage dans l’ascenceur car il monte très rapidement (moins de 2 mins) au 42ème étage et je craignais d’avoir l’estomac retourné mais il n’en est rien ! Tout est réglé comme du papier à musique, nous avons un guide qui nous raconte l’histoire des tours et qui nous laissent suffisamment de temps pour prendre des photos souvenirs mais pas une minute de plus ! Voilà qu’un autre groupe nous succède. La visite dure environ 30 minutes le temps de passer les contrôles de sécurité, de monter au sky bridge et à l’observation deck avant de terminer par le magasin de souvenirs digne des magasins Disney. Une visite intéressante qui nous a donné envie de découvrir les restes des tours les plus hautes du monde !

Une Geekette En Cuisine - Tour Petronas - Kuala Lumpur - Malaisie - Avril 2015

Une Geekette En Cuisine - Tour Petronas - Kuala Lumpur - Malaisie - Avril 2015

Une Geekette En Cuisine - Tour Petronas - Kuala Lumpur - Malaisie - Avril 2015

Une Geekette En Cuisine - Tour Petronas - Kuala Lumpur - Malaisie - Avril 2015

Une Geekette En Cuisine - Tour Petronas - Kuala Lumpur - Malaisie - Avril 2015

Une Geekette En Cuisine - Tour Petronas

Little India – Jalan Alor :

Notre hôtel était dans le quartier indien comme précisé ici, l’endroit le plus stratégique pour nos déplacements en ville et pour être en immersion totale dans la gastronomie malo-indienne ! La rue Alor (“Jalan” veut dire “rue” en Malais) est un des lieux à visiter absolument d’après le Lonely Planet. Elle se transforme en allée piétonne le soir afin de laisser place aux “terrasses” des restaurants pour accueillir le monde qui vient s’y restaurer, elle regorge de petites échoppes et restaurants, très fréquentés par les locaux et les quelques touristes en quête d’authenticité. Nous avons longtemps hésité à choisir un endroit où nous poser car tout avait l’air délicieux et vraiment très abordable. Finalement, notre choix s’est porté sur un petit restaurant thaï (restoran Mook Thai Food) car nous étions encore nostalgique de notre voyage en Thaïlande l’an passé et le Pad Thaï (18 RM = 4,5 euros) était délicieux !

Mais notre grand coup de coeur dans le quartier de Jalan Alor est attribué au restaurant UK Asia. On y sert une cuisine indo-pakistanaise dans une vaisselle de cantine et on s’installe à des tables en plastique avec toiles cirées. Le cadre n’est franchement pas “haut de gamme” mais ce qui est important est ce que nous avons dans l’assiette ! On y trouve un buffet à volonté pour environ 10€ par personne, de l’entrée au dessert et avec de délicieuses boissons rafraîchissantes. Les naans sont fait minute et sont inclus dans la formule. Vous aurez le choix entre environ 5 riz différentes, une dizaine de “sambals” ce qui est l’équivalent de plat en sauces chez nous : des “chicken curries”, “fish curries”, “vegetable curries” à en perdre la raison, des samosas et autres accompagnements mais surtout des Gulab Jamuns à foison ! (dessert en forme de boule, composé de semoule et de glucose). Le personnel est très gentil et on s’y sent un peu comme à la maison. Une très bonne adresse que je vous recommande chaudement ! 

 Une Geekette En Cuisine - Gastronomie Malaisienne 2

ChinaTown – Pasar Seni :

Pour un dépaysement complet, direction Chinatown ! En arrivant sur place, on est rapidement dans l’ambiance chinoise, on se croirait presque dans un autre pays tellement le contraste avec Little India est saisissant. On y accède facilement en transport et reste très central dans la ville, on peut facilement rejoindre la Grande Mosquée à pied ou bien se diriger vers le zoo de la ville. Vous pourrez vous y rendre pour flâner dans les ruelles qui semblent être d’une autre époque et visiter quelques temples, vous restaurer au Pasar Seni (Central Market, le grand marché couvert de la ville qui regroupe plusieurs dizaines de boutiques de déco, d’habillement traditionnels mais aussi de petits restaurants typiques mais aussi très “fast food”), visiter son grand centre commercial qui mène à la station de métro, essayer de repartir avec quelques babioles shoppés à Jalan Petaling ou encore prendre un des cars qui mènent aux aéroports. Autrement dit, il y a de quoi faire à Chinatown ! Il vaut mieux passer en soirée si vous en avez l’occasion car le quartier est plus animé.

Une Geekette En Cuisine - Tour Petronas - Kuala Lumpur - Malaisie - Avril 2015

Pour notre part, nous avons été un peu déçu de Pasar Seni car c’est un endroit que nous pensions plus typique mais cela reste un lieu à faire si vous êtes à la recherche de petits souvenirs “traditionnels” ou d’un bon wok pas cher et délicieux ! Je vous conseille de vous rendre au 1er étage au stand “Mini Wok” qui ne sert que des woks copieux pour à peu près 4€ par personne !

Nous avons ensuite continué notre route en direction de Merdaka Placeafin de découvrir l’ancien quartier de l’élite de la capitale, Kuala Lumpur Railway station pour découvrir cette gare toute blanche et encore dans son jus (elle a conservée un certain charme), avant de passer devant Masjid Jamek, la grande mosquée de la ville et d’arriver enfin à notre destination : le zoo de Kuala Lumpur. Je vous conseille de prendre un taxi pour monter jusqu’au zoo car nous sommes montés à pied pour la ballade mais nous avons (je pense) pris un détour qui nous a allongés le trajet ! Sur la colline sont regroupés le zoo, le Butterfly Park et le Bird Park. A moins de vraiment vouloir aller au zoo, je vous déconseille de vous y rendre. Pourquoi ?

Tout d’abord parce que nous avons pu contourner ces espaces lors de notre détour à pied et nous avons pu voir que les animaux ne semblaient pas très heureux. Les oiseaux sont en liberté dans le Bird Park mais les filets (qui les empêchent de partir du parc) sont assez bas, leurs espaces pour ne pas dire leurs enclos, avaient l’air très mal entretenus et le prix d’entrée était juste exorbitant (environ 30€ par personne de mémoire). Nous nous sommes donc contentés du Butterfly Park, qui est le seul parc que nous n’avons pu inspecter de l’extérieur. En y pénétrant, on arrive tout de suite dans une sorte de jardin luxuriant avec des dizaines d’espèces florales différentes, toutes plus parfumées et colorées que les autres. Des bruits de fontaines accompagnent ce paysage idyllique et quelques papillons volent autour de nous. Très vite néanmoins, nous déchantons. Les aquariums qui abritent les tortues semblent à l’abandon, quelques papillons sont blessés, ont les ailes abîmés après avoir été chassés par les mains des touristes ou marchés dessus…

Une Geekette En Cuisine---Butterfly-Park---Kuala-Lumpur---Malaisie---Avril-2015

Des parcs et un zoo en si mauvais état ? Non merci, ce n’est définitivement pas une chose à faire surtout que la ville réserve d’autres surprises plus agréables !

Sur cette note un peu amère, nous quittons Kuala Lumpur pour Malaka !

Pour le reste des articles, découvrez le  Cityguide Malaisie


Ecrit avec gourmandise par
More from Mythily

Comment choisir son vin bio ? Du raisin à la bouteille

Vin conventionnel ou vin bio… la question peut paraître difficile pour certains,...
Lire plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *