Auberge de la Caillère – déjeuner gastronomique dans un logis distingué à Candé-sur-Beuvron

Carte du restaurant de l'Auberge de la Caillère - Touraine

Suite de notre escapade gastronomique avec les Logis en Touraine, nous avons la chance de déjeuner le dimanche dans un établissement à faire absolument si vous êtes dans la région : l’Auberge de la Caillère.

Cette auberge n’a rien d’une auberge de jeunesse ou d’un établissement rustique, il s’agit en fait d’un établissement très moderne, lumineux, à la décoration très épurée et raffinée. Une grande cheminée domine la salle principale qui est baignée de lumière et qui ne demande qu’à vous accueillir, de quoi annoncer un beau programme. Je n’ai pu tester que la partie restauration et j’ai été absolument ravie de pouvoir déguster la cuisine du Chef, un amoureux des produits locaux.

Table dans un angle intimiste du restaurant, idéale pour célébrer un anniversaire en famille, baigné par la lumière naturelle

Auberge de la Caillère – table distinguée : 

Chaque restaurant Logis fait l’objet d’une classification en “cocottes” ou “Table distinguée” qui permet de connaître son rang. L’Auberge de la Caillère est une Table distinguée, rang le plus élevée dans cette classification. En détail, il d’agit d’une table gastronomique reconnue qui élève l’art de la table à son plus haut niveau d’excellence avec des prestations, un service et un accueil qui garantissent une expérience unique.

Tableau de cerf surplombant la cheminée

Dans les faits, je suis absolument ravie de l’accueil et du service reçu dans cet établissement, le personnel est au petit soin, chaque détail, chaque petite attention est délicate et mesurée. Bien loin de l’image des restaurants gastronomiques guindés, vous vous y sentez comme dans un cocon et vous ne pouvez qu’y passer un très bon moment.

Un repas gastronomique de haut vol : 

Pour ce déjeuner entre blogueuses, nous avons eu le choix entre plusieurs menus, tous aussi appétissants les uns que les autres… Mon choix s’est porté sur le menu “passion” qui comprend des amuses-bouches, une entrée inédite, un plat réalisé sans aucune faute, une farandole de fromages et pour terminer, un dessert juste et pas trop sucré. Le tout coûte 75 euros, ce qui est très raisonnable pour la générosité des portions, la qualité des mets et la fraîcheur des produits.

Cocktail de rhum, jus d'orange pressé, jus de fruits exotiques, jus de citron vert, sirop de vanille,

Saveurs d’ici et d’ailleurs à l’apéritif

Araignée de mer décortiquée | Saint Jacques marinées minutes | crème de corail

Une entrée raffinée qui mêle les Saint-Jaques, l'araignée de mer et du caviar

Cette entrée était absolument fabuleuse, j’adore l’araignée de mer mais je déteste la préparer car il y a beaucoup de manipulations (ce que je n’aime pas vraiment). L’association avec les Saint-Jacques est assez classique mais le tout est très justement assaisonné et le sarrazin grillé permet de lier le tout à merveille, en apportant un petit goût de fumé que j’apprécie tout particulièrement.

*****

Le homard de Bretagne Juste Rôti | artichauts | pomme, safran «cœur val de Loire» | voile de cochon | cardinal

*****

Le poisson noble de pêche française Poudrée de morille | endive rôtie | jambon de pays |sucs d’arêtes au vin jaune et huiles de noix 

Une manière habile d'ajouter un goût de fumé et forestier à votre plat de poisson ? La poudre de Morille

Ce poisson était un Saint-Pierre (de mémoire) et il était très fin et justement cuit. La poudre de Morille est l’une des meilleures inventions en cuisine car elle apporte le goût si emblématique de la Morille, de manière si surprenante que même les personnes n’aimant pas les champignons adorerait ce plat ! Les sucs d’arêtes au vin jaune, apporte la juste teneur en “acidité” pour équilibrer le plat. Une belle réussite.

*****

La selle d’agneau Cuite basse température | royale d’ail confit |cannelloni croustillant | fine ratatouille | jus truffé

Selle d'agneau locale au Restaurant de l'Auberge de la Caillère à Candé sur Bevron en Touraine

Passons à la viande ! A ce niveau du repas, je crois qu’on atteint les sommets de ma curiosité et gourmandise. Je suis une grande fan de la viande d’agneau et je dois vous dire que la cuisson était juste su-blime. C’est la première fois que j’en déguste d’aussi bonne dans un restaurant. Le royal d’ail confit, la cuisson ainsi que la qualité de la viande, font toute la différence sur ce plat.

Ou

Le ris de veaurôti au beurre demi sel | carottes | pain d’épices |orange | gingembre | jus de veau corsé

Ou

La canette fermière (pour 2 personnes) rôtie sur le coffre | cuisses en saucisse au foie gras | panais à l’ail noir | jus de canard

*******

Chariot de fromages frais et affinés, d’ici et d’ailleurs

*******

Dessert au choix à la carte

Mignardises

Dessert à base d'agrumes au Restaurant de l'Auberge de la Caillère à Candé sur Bevron en Touraine

Une farandole de desserts en mignardises pour clôturer ce délicieux repas

La cave à vin de l’établissement semble assez bien fournie au vu des choix que nous nous sommes vus proposé par le jeune sommelier, qui fut d’ailleurs d’excellent conseil (ne connaissant pas du tout les vins proposés à la carte). Avec ce délicieux repas, nous avons pu nous régaler non pas avec un vin de Touraine mais plutôt avec un délicieux vin rouge de Bourgogne, le Chassagne-Montrachet Bachelet de 2012 aux notes de fruits rouges mûrs et d’un élégant final de boisé, pour accompagner les viandes.

Vin rouge de JEan-Francois Bachelet 2012 - cépage Chassagne-Montrachet

En ce qui concerne l’accompagnement des poissons, j’ai pu faire l’heureuse découverte de ce Muscadet Sèvre Maine sur Lie, le Château Thébaud, Clos des Tabardières, Poiron Daubin de 2009 (une excellente année pour les vins, également mon année préféré lorsque je dois choisir une bonne bouteille). Médaillé d’or qui a su me charmer par sa rondeur et sa fraîcheur. Ses notes de citron confit, de caramel et de fleurs banches ont admirablement sublimés la cuisine du Chef. Un ensemble de saveurs et d’émotions complexe et agréable.

Château Thébaud, Clos des Tabardières, Poiron Dabin de 2009

Ce déjeuner touche à sa fin et me laisse déjà un sentiment de nostalgie. Cette table distinguée me donne envie de découvrir les autres établissements des Logis (en Touraine et ailleurs en France), pourquoi pas à l’occasion des fêtes, de mon anniversaire ou encore à l’occasion d’un événement spécial ? Pourquoi pas (!) la vie est courte et il faut savoir se faire plaisir ! Si j’étais véhiculé, je partirais le week-end prochain en escapade en Touraine <3 Pas vous ? 

Site internet : Auberge de la Caillère

Merci aux Logis pour l’invitation et la découverte de ce délicieux établissement. 


 

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *