Cocktail Reine Framboise – Vodka Guillotine

Cocktail pure création française - Geekette Cuisine vous présente le Reine Framboise

Nouveau Cocktail à base de vodka pour ces fêtes de fin d’année. Aujourd’hui, je souhaitais partager avec vous, non seulement une recette très fruité mais également vous parler d’une nouvelle vodka premium et 100% française : Guillotine. Je vous parlerais de cette marque en fin d’article mais en attendant, je dois vous dire que cette vodka française est très surprenante !

Ce cocktail est très facile à faire et met un point d’honneur à révéler la délicatesse de la vodka « Guillotine » et de ses arômes naturelles de citron et de raisin. La reine des fruits rouges – la framboise – y est ainsi à sa place et apporte la sensualité à ce breuvage. Prêt à chavirer ?

Verre à cocktail à la framboise, liqueur de framboise et vodka

Ingrédients :

  • 60ml de vodka Guillotine
  • 30ml de jus de citron jaune
  • 20ml de sirop de sucre de canne
  • 15ml de crème de mûre
  • 15ml de liqueur de framboise Cambusier
  • Ginger beer pour compléter ou bien de l’eau pétillante (si vous n’aimez pas la Ginger Beer)
  • menthe et framboise pour la garniture

Réalisation :

  1. Dans un verre large (tumbler), disposez de la glace pilée ou une bonne quantité de glaçons.
  2. Dans un shaker, disposez les liquides sauf la crème de mûre. Shaker avec le maximum de glaçons.
  3. Filtrer la préparation et versez dans le verre de dégustation. Versez la crème de mûre au fond de votre verre.
  4. Ajoutez les framboises et la menthe pour la décoration pour ajouter encore plus de fruit à votre cocktail.
  5. Ajouter la ginger beer pour compléter le verre ou bien de l’eau pétillante (du Perrier pour rester chauvin !)

A déguster immédiatement avec un céviche de saint-jacques au yuzu ou encore des brochettes de crevettes et citron vert ! l

Guillotine – la vodka française révolutionnaire :

Vodka française Guillotine à base de raisins français

Guillotine est le bébé de deux hommes : Paul Berkmann (ex-homme des médias et de l’événementiel sportif) et Jean-Luc Braud (maître de chai passé par le groupe Rémi Cointreau). Ils se sont associés autour d’une passion commune : la vodka et la distillation de spiritueux. Ils ont créés ensemble deux références autour de la marque « Guillotine » : la vodka blanche  (Guillotine Vodka) et la ambrée (Guillotine Héritage) vieillit en fût de chêne.

Née en 2017, cette marque de vodka française (du spiritueux au packaging) a déjà été primée par de grands prix du monde des spiritueux : l’Or au Concours Mondial de Bruxelles (été 2017), The Tasting Panel magazine avec une note de 93 en août 2017 ! Elle est distribuée dans de grands restaurants comme la Tour d’Argent qui a crée un plat à base de vodka Guillotine mais elle est également disponible dans 3 bars de l’hôtel Riz à Paris, le Crillon, le Peninsula, le Shangri-La ou encore le groupe Costes. De très belles références pour cette vodka étonnante.

Mais qu’a t-elle de particulier cette vodka ? Au premier abord, rien de très étonnant. Elle est translucide comme la majorité des vodkas, mais on doit déjà remarquer et apprécier cette très bouteille givrée et aux couleurs de notre beau pays. Mais c’est à la dégustation que la magie opère ! Une vodka très douce et fruité se découvre alors. Une grande finesse en bouche qui nous ferait presque oublier ses 40 degrés d’alcool. Une attaque citronnée en bouche avec une omniprésence du fruit du raisin, une finale iodée qui en fait un accord parfait avec les fruits de mer et le caviar.

La particularité de cette vodka est qu’elle n’est pas du tout faite à partir de graines comme la Belvédère (à base de blé haut de gamme français) ou les autres vodkas, mais à base de raisins françaischardonnay, pinot noir et pinot meunier – exclusivement ! L’expertise « cognac » du maître de chai Jen-Luc Braud est ici révélée entièrement…

Une très belle découverte que vous pourrez offrir à Noël aux amateurs d’eaux-de-vie très fine ! (prix de vente conseillée : 49€).


Ecrit avec gourmandise par
More from Mythily

Courge butternut farcie à la Fourme d’Ambert

S’il y a quelques mois, on m’avait dit que je parlerais de...
Lire plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *