Malaisie – Les îles paradisiaques de Perenthians & Khota Baru

excursion aux îles Perenthians - Tuna Bay Resort

Ultime étape dans notre périple en Malaisie : les îles Perenthians. Un paradis terrestre ! Les îles Perenthians sont réputées pour les plages ainsi que pour les spots de snorkling et de plongée et je comprends tout à fait pourquoi !

Les Perenthians, le paradis préservé de la Malaisie :

Aux Perenthians, vous trouverez 2 îles : la grande appelée Pulau Perenthian Pesar qui regroupe les éco-resorts ainsi que les activités aquatiques, et la petite Pulau Perenthian Kecil sur laquelle vous trouverez plus de locaux mais aussi plus de guesthouses au confort minimal et bon marché. Nous avons séjourné sur Pesar dans l’eco resort Tuna Bay car on recherchait le calme, le confort et le repos, ce fut notre “luxe” durant ces vacances. Malgré un wifi un peu calamiteux et un restaurant un peu cher, nous avons adoré ce petit coin de paradis.

Les Perenthians étant un endroit protégé pour son écosystème, les hôtels y sont plus chers que le reste du pays, attention de prévoir un budget plus important pour cette étape du voyage, sous peine de devoir loger dans les guesthouses les moins sympa des îles.

Petit-déjeuner, plage, déjeuner, plage, apéro, plage, dîner, coucher de soleil sur la plage. Voilà notre journée-type. Attention, nous n’avons pas fait la crêpe mais j’en ai profité pour prendre confiance en moi dans l’eau (j’ai un peu peur) durant des séances snorkling à 2 pas de l’hôtel car il y a une vie marine assez spectaculaire à 2 mètres à peine du banc de sable ! Attention d’ailleurs, si vous restez barboter dans l’eau, ne soyez pas surpris de vous faire faire des bisous par les poissons sur les petons, cela surprend mais cela ne fait pas mal !

Chose également très surprenante, nous avions un aigle de compagnie sur la plage du Tuna Bay Resort qui passait ses journées à poser pour les touristes !

Au bout du 3ème jour, nous sommes partis en excursion snorkling pour une demi-journée, où nous avons pu faire Turtle Bay et d’autres spots prévus par notre guide aquatique. C’était incroyable, même pour une personne qui a peur des profondeurs (je panique dès que je n’ai pas pied), cela m’a donné envie de passer le PADI en France et de m’initier à la plongée lors de mes prochains voyages (et cela coûte vraiment pas cher en Asie) ! On a vu pas mal de poissons, de tortues et de requins “végétariens”. Nous étions comme des enfants ! Si votre hôtel propose une excursion de ce type, vous pouvez foncer les yeux fermés surtout si vous êtes muni d’une action cam type GoPro car cela vaut vraiment le détour !

Nous vous conseillons également de profiter des barbecues sur la plage, les pieds dans le sable car c’est vraiment une expérience très sympathique. 

Hormis le cadre paradisiaque et la vie tranquille, je vous conseille de profiter de ces jours paisibles car vous ne revivrez pas de moments aussi magique, ailleurs en Malaisie ! Ces quelques jours m’ont permis de reprendre du poil de la bête afin de pouvoir profiter au maximum de Singapour !

Découverte de Khota Baru :

Après notre séjour aux Perenthians, nous nous sommes mis en route vers Khota Baru, étape obligatoire pour accéder à son aéroport direction Kuala Lumpur puis Singapour (sinon la ville en elle-même n’a que très peu d’intérêt).

1h de speedboat et quelques heures de cars après, nous arrivons enfin à Khota Baru. L’une des villes les plus au Nord du pays, frontalier avec la Thaïlande et aussi une des moins sympathiques avec les filles “bronzées” qui sont avec des blancs. Car oui, là bas, beaucoup me prenaient pour une locale (donc musulmane) et ils n’appréciaient pas forcément de me voir en short et débardeur, à déambuler dans les rues avec un “blanc”. C’est malheureusement le cas depuis quelques années, les locaux n’étant pas habitués encore aux touristes, du moins c’est ce qu’un jeune a tenté de nous expliqué. Bref.

Heureusement que nous n’avions que quelques heures à passer dans la ville avant notre prochain vol (qui a eu du retard et qui nous as fait manquer notre correspondance à Kuala Lumpur pour Singapour, merci Air Asia). L’hôtel était très moyen avec un petit-déjeuner des plus horribles. Bref, j’étais contente de quitter cet endroit de malheur. 

Nous avons quitté la Malaisie sur une note en demi-teinte après ces magnifiques jours passés aux Perenthians, c’est dommage mais nous avons pu nous consoler à Singapour malgré cette mésaventure à l’aéroport !

Pour le reste des articles, découvrez le  Cityguide Malaisie


Ecrit avec gourmandise par
More from Mythily

Foire aux vins d’Automne Monoprix 2018 – les vins visionnaires

Le retour du soleil sur Paris fait un bien fou ! En...
Lire plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *