Secrets de terroir – la Bourgogne gourmande avec Veuve Ambal

Crémant Veuve Ambal

A l’occasion des 120 ans de la 1ère Maison de Crémant de Bourgogne – Veuve Ambal – j’ai pu découvrir une partie de la Bourgogne qu’y m’était inconnue. De Beaune à Montagny-lès-Beaune en passant par Rully, partons ensemble à la découverte des pépites gastronomiques et viticoles bourguignonnes.

Des bulles de légèreté avec le Crémant de Bourgogne Veuve Ambal :

Retour sur une success-story effervescente :

Qui aurait pu croire que de simples bulles pouvaient nous donner des ailes ? Marie Ambal y a cru de toutes ses forces et ce, dès l’arrivée de la méthode champenoise en Bourgogne, début 19ème siècle. Elle était déterminée à monter sa maison de vin effervescent à Rully. Elle dirigea la maison d’une main de maître et cette ferveur lui a permis de tracer la route de la success-story que l’on lui connaît aujourd’hui.

Du raisin à la bouteille, ,découvrez l'histoire de la famille Ambal

Veuve Ambal est une entreprise familiale qui se transmet de génération en génération depuis 1898. Aujourd’hui, la 6ème génération est à la tête de l’entreprise avec Aurélien Piffaut, et s’efforce de faire respecter le travail entrepris par son arrière-arrière grand-mère. La Maison Veuve Ambal est aujourd’hui un groupe qui possède Rivarose, André Delorme, Prosper Maufoux, le Domaine du Château de Saint-Aubin et produit plus de 22 millions de bouteilles au global dont 16 millions à Beaune.

Veuve Ambal est le numéro 1 des Crémants de Bourgogne avec près de 7 millions de bouteilles produites sur les 19 millions de l’appellation.

Initiation au Crémant de Bourgogne :

Lors de ce voyage presse, j’ai pu découvrir le reste de la gamme Veuve Ambal qui s’est beaucoup agrandie depuis mon premier article en 2016 où je vous en parlais par ici. De l’apéritif au dessert, les crémants Veuve Ambal se prête au jeu de l’accord mets et vins, sans avoir à rougir des maisons de champagnes ou autres effervescents.

J’ai eu un beau coup de cœur pour le « Fût de Chêne » (Chardonnay, Pinot Noir) qui comme son nom l’indique, évoque des arômes de « forêts », de bois, de gourmandises et de noix. Une belle complexité aromatique se dessine autour des noisettes grillées, du pain de campagne chaud et des épices d’hiver comme la cannelle, la fève tonka et le cacao. Malheureusement, cette bouteille est exclusivement vendue au caveau, donc pour vous la procurer il vous faudra vous rendre sur place ! (10,20€). J’ai pu également apprécier le « Brut Prestige » (Chardonnay, Pinot noir, Gamay), un crémant de caractère aux arômes de miel, noisettes et agrumes. Il pourra accompagner vos belles volailles ou encore votre poêlée de champignons truffé cet automne, tout comme votre repas de Noël ! Ce Crémant gourmet se trouve en GMS pour moins de 9 euros. Un excellent rapport qualité/prix pour ces bulles, tout en fraîcheur.

Balncs de noirs, crémant d'exception ou encore rosé, quel est votre crémant préféré chez Veuve Ambal ?

Autre référence intéressante dans le domaine des vins effervescents, le « Crémant de Bourgogne Blanc de Blancs Terroir de Fleurs » de chez André Delorme. Les arômes de fleurs blanches et de poire nous transportent au milieu d’un verger, quel que soit le moment de l’année.  La particularité de ce domaine est qu’il réalise ses vins, tranquilles et effervescents, à base de raisins de la Côte Chalonnaise qui prennent racine dans les terroirs argilo-calcaire les plus typiques de la région. (8,60€)

Le terroir Argilo-calcaire – propice aux grands vins de Bourgogne :

Des vins riches en histoire :

Justement, en parlant du terroir argilo-calcaire, nous y voilà enfin ! Ce terroir typique de la Bourgogne, permet aux raisins de bien se développer au cœur des vignes et de faire prospérer ces arômes de fleurs blanches si typique des vins blancs bourguignons, et ces arômes de fruits rouges compotés, de mûres ou de cerises, typique de cépage comme le Pinot Noir. La structure du vin est également influencée par ce terroir riche en histoire, tout comme par le travail du vigneron et l’élevage en cuve.

Appellation Bouzeron par André Delorme

Comme Dessus, Santenay, Prosper Maufoux,, Bourgogne

 

Prosper Maufoux, les grandes appellations de Bourgogne :

J’ai eu la chance de découvrir de très beaux vins de Bourgogne, classés parmi les Grands Crus, au sein du Domaine Prosper Maufoux où j’ai pu passer la nuit. Si vous cherchez une maison d’hôte très sympathique, avec une hôtesse aux petits soins et absolument incollable sur la région, les vins et la gastronomie bourguignonne, rendez-vous chez Prosper Maufoux à Santenay (dépêchez-vous car le lieu risque d’être délocalisé sous peu).

Apéritif chez Prosper Maufoux,Santenay, Bourgogne

Prosper Maufaux, Santenay, Bourgogne, Maison d'hôtes

Prosper Maufaux, Santenay, Bourgogne, Maison d'hôtes et dîners d'exception

Les grands vins Blancs de la Côte de Beaune et les Santenay ont forgés la réputation de la maison qui possède aujourd’hui près de 60 appellations. Les cuvées phares telles que « Santenay 1er Cru les Gravières » (Pinot Noir, arômes de fruits confits, de sous-bois et de truffe 28€) et Santenay « 1er Cru Beaurepaire » (Chardonnay, aux arômes 28€) sont absolument divins. J’ai eu quelques coups de cœur pour les vins de « Chassagne Montrachey, 1er Cru les Vergers 2013 » (Chardonnay, arômes de cassis, verveine, épices rares) ou encore pour le « Bourgogne Hautes-Côtes de Beaune 2015 » (Pinot Noir, arômes de mûres, cassis) qui accompagne à merveille le gibier ou encore le poulet du dimanche.

Dégustation de vins, Prosper Maufoux, Santenay, Bourgogne

Prosper Maufoux, Santenay, Bourgogne

Un terroir gourmet – la Truffe de Bourgogne :

Hormis le Jambon persillé qui est la grande spécialité locale avec toutes sortes de pâté en croûte et autres cochonneries, j’étais bien heureuse de découvrir que la Truffe était également la spécialité locale, tout simplement parce que j’ADORE la Truffe.

Omelette à la truffe de Bourgogne

Après une matinée très intéressante avec les truffiers de l’Or de Valois, qui nous ont montrés et expliqués les différences entre la truffe d’hiver et celle d’été, celle de Chine, de France ou d’Italie, la blanche et la noire… Nous avons pu goûter la Truffe de Bourgogne (un délice et un extase à l’état pur) et la manipuler en cuisine ! Et pour révéler son arôme digne des plus grands plats, quoi de mieux qu’une bonne omelette ou une tartinade à base de mascarpone et fromage frais, avec trois sortes de truffes différentes ?

Des spécialités locales à base de charcuterie et de jambon ont également pu être dégustées, tout comme des terrines de lapins ou encore de canard. Le tout pour nous montrer l’éventail des utilisations possible de la truffe en cuisine…. Pour terminer par un tiramisu cacao et truffe !

Gamme de produits truffés de l'Or des Valois

Petite astuce du Chef pour le tiramisu : remplacez le café par du ratafia de truffe et un sirop de sucre pour imbiber les biscuits cuillers ! Ajoutez quelques lamelles de truffe sur la dernière couche de mascarpone pour infuser dans les corps gras de ce fromage. Réservez au frais pendant au moins 2h.

André Delorme, compagnon idéal de la Truffe de Bourgogne

Navrée pour cet article fleuve mais j’avais tellement de choses à dire sur cette escapade effervescente en Bourgogne, que j’ai eu beaucoup de mal à ne pas écrire d’article long ! Je vous parlerais très prochainement de la Moutarderie Fallot et des vins de Chanzy qui sont nos prochains arrêts dans ce voyage au coeur de la Bourgogne Gourmande !

Et vous, quelles sont vos meilleurs souvenirs de la Bourgogne ? 


 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *