L’Epiphanie gourmande chez Nicolas Bernardé

Epiphanie - Nicolas Bernardé

Qui dit Janvier, dit Épiphanie ! Ce mois-ci, la quête a été fructueuse à plusieurs niveaux : en terme de découvertes de saveurs tout d’abord, mais aussi en terme de fèves ! Pas moins de 4 fèves pour 6 galettes dévorées, je n’ai jamais eu autant de succès !

Hormis les galettes de mes boulangeries de quartier qui sont très bonnes, j’ai eu l’occasion cette année de déguster les douceurs de Nicolas Bernardé, MOF Pâtissier-Confiseur. Découvert à Noël 2017 grâce à un cours de Brioches (très bien réalisé et exécuté par Monsieur Bernardé lui-même), je suis totalement tombée en amour de ses produits. Des cakissimes (cakes féeriques) en passant par des chocolats fins, des macarons, des produits d’épicerie fine fait-maison ou encore des gâteaux tous surprenants les uns que les autres… en poussant la porte de la boutique située à la Garenne-Colombes, apprêtez-vous à en prendre plein les yeux et les papilles !

A l’occasion du shooting pour cet article et par excès de gourmandise, j’ai craqué pour 2 douceurs : la galette pistache-griottes et cacao de Saint-Domingue ainsi que pour la couronne des Rois aux fruits confits.

Galette des Rois à la pistache, griottes, cacao avec Nicolas Bernardé

La galette est un mélange de pep’s et de douceur, de valeur sûre et d’audace, bref un régal. Les saveurs sont justement dosées, la pistache apporte très clairement la gourmandise à ce dessert qui me rappelle beaucoup le financier ;  le cacao de Saint-Domingue est suave et enrobe nos papilles comme un plaid tout chaud lors d’un soir d’hiver ; les cerises griottes arrivent en fin de dégustation en apportant le fruité pour réveiller la langue. Bref, une expérience gustative qui m’a marquée et qui a aussi marqué les copains du Crossfit qui se sont empressés d’aller goûter cette galette dont j’ai tant vanté les mérites. Succès général.

Galette des Rois à la pistache, griottes, cacao avec Nicolas Bernardé - découpe intérieure

Un petit verre de Muscat de Noël avec votre Couronne des Rois ?

La courrone des Rois et son biscuit fondant tel un Baba au Rhum, ainsi que l’expertise du Maître des Confiseurs m’ont permis de me réconcilier avec les fruits confits. Est-ce dû à l’absence de produits chimiques, de colorants,  du doigté magique de l’équipe de Nicolas Bernardé ou un peu de tout cela à la fois, j’ai complètement craqué pour ce dessert. Au goûter ou même au petit-déjeuner, chaque bouchée était succulente ! Ma glycémie ne m’a pas du tout remercié mais avec le nombre de fruits présents dans ce dessert, on peut dire que cela peut compter dans les “5 fruits et légumes par jour” non ?

Galette des Rois avec Nicolas Bernardé - MOF à la Garenne-Colombes

Accord mets et vins : j’adore déguster les galettes traditionnellement avec du cidre ou des litres de thé. Cette année, j’ai opté pour du Muscat de Noël du Domaine Deprade Jorda, 2018. Un vin que j’ai reçu pendant les fêtes et qui m’a agréablement surpris. Aux arômes de fruits exotiques dont la papaye, le fruit de la passion et le citron, ce vin très doux apporte une douceur supplémentaire au gâteau mais aussi de la fraîcheur. Une jolie surprise pour ce vin blanc au cépage 100% de Muscat d’Alexandrie à 10€ la bouteille

 

Et vous, plutôt Couronne ou Galette des Rois ? 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *