Immersion au coeur de l’IGP Riz de Camargue

Tout savoir sur l'IGP de Camargue

Saviez-vous que la France produisait près de 60 variétés de riz différentes et que la Camargue était le principal bassin de riziculture en Europe ? C’est une chose que j’ai apprise lors d’un Blogtrip que j’ai réalisé dans la magnifique ville d’Arles et qui m’en a un peu plus fait connaître sur cette jolie ville et notre patrimoine gastronomique national. Après les tomates, direction les bassins de culture des Riz de Camargue !

La culture du Riz en France :

Cultivé depuis plus de 9000 ans dans le monde, le riz est la plus ancienne des céréales. Elle a fait son apparition dans le Sud de la France au XIVème siècle et la riziculture s’implante en Camargue, terre riche en sel et en eau. La riziculture permet la désalinisation de la région, grâce à l’utilisation de l’eau douce du Rhône.

En France, 1 habitant consomme environ 4,5kg de riz par an alors qu’en Birmanie, ils en sont à près de 200kg !

De la culture à la récolte, tout savoir sur le Riz de Camargue "Made in France"

Au XXème siècle, cette culture permet de nourrir le bétail et de générer une nouvelle source d’alimentation et de revenus pour la population. Vitale dès 1940, pour nourrir les Français suite aux différents épisodes de guerre. Le Plan Marshall a permis le développement de cette agriculture du Riz “Made in France”. De quoi consommer local en 2019 !

Label IGP de Camargue :

Depuis 2000, le label Indication Géographique Protégée a été décerné au Riz de Camargue. Il permet de protéger l’appellation “Riz de Camargue” dans l’ensemble  de l’Union Européenne et permet de prouver aux consommateurs que le riz qui est proposé est français (provenance) et qu’il suit un cahier des charges très strict afin de conserver le label et le niveau de qualité. Qu’ils soient complets, bruns, rouges, noirs, blancs, étuvés, longs, ronds, moyens, bio, parfumés ou conventionnels… les Riz de Camargue se prêtent avec gourmandise à une grande variété de recettes aussi bien salées, exotiques que sucrées – RDV en fin d’article pour quelques recettes en lien avec le Riz.

La Maison du Riz de Camargue -découverte de la fabrication du riz de Camargue

Les variétés de Riz en Camargue :

Tous les Riz du monde proviennent de 2 principales espèces mères que sont le riz africain (Oryza glaberrima) et le riz asiatique (Oryza satival Indica ou Japonica). C’est de cette dernière espèce que proviennent les Riz de Camargue.

Toutes les sortes de Riz sont disponibles dans la région, hormis le Riz Basmati et celui au Jasmin. Grâce au travail de préservation des Riz par les riziculteurs, nous pouvons consommer local et ainsi soutenir notre économie. Même si seulement 10% de la production est issue de l’agriculture biologique (200 riziculteurs), les efforts sont entamés pour augmenter cette proportion et ainsi répondre à la demande des consommateurs. La balle est donc dans notre camp.

98% de la production française de Riz vient de Camargue

Les riz colorés de Camargue ont une haute valeur nutritive : vitamines, fibres, protéines...

Les riz longs et très longs accompagnent les plats en sauce, les riz médiums sont parfaits pour les risottos et la paella, les riz ronds sont conseillés pour les desserts ou les risottos. Les riz colorés de Camargue sont les plus complets et les plus nutritifs, la coloration est naturelle et dépend de l’enveloppe externe, ils sont délicieux pour tous types de plats.

Qualités nutritives du Riz :

Certains pensent que le riz est aliment régime (si on se base sur la silhouette des asiatiques qui en consomment depuis des millénaires), d’autres pensent qu’il fait grossir car en trop grosse quantité, il “cale” l’estomac et peut-être difficile à digérer. En fait, cette céréale ne fait ni grossir ni maigrir si on en croit sa structure calorique. Néanmoins, nous savons que le riz est riche en glucides complexes (sucres lents dont 20% en amidon), utile pour avoir de l’énergie tout au long de la journée et surtout pour les sportifs qui ont besoin de cet apport en glucides pour leur effort physique – à éviter en repas le soir pour ne pas stocker inutilement.

Le riz est une céréale riche en protéines (10g pour 100g), en acides aminés essentiels (vitaux pour l’organisme et uniquement disponibles via l’alimentation ou la supplémentation), pauvre en lipides et sodium, et enfin elle est sans gluten ! Pour profiter de ses nombreux autres atouts, privilégiez un riz complet : c’est-à-dire qui dispose encore de son enveloppe (le son de riz), afin de trouver les vitamines, les sels minéraux, les fibres…

Les vitamines B1/B2 sont essentielles pour l’équilibre nerveux et pour garantir la bonne gestion des calories par l’organisme. La vitamine B3 permet quant à elle, aux intestins de fonctionner correctement. Le potassium que l’on trouve aussi dans la banane, est utile pour le relâchement des muscles et la récupération sportive… Bref, je pourrais continuer encore pendant longtemps mais vous l’aurez compris, cette céréale est très intéressante sur le plan nutritionnelle. Pour en savoir plus sur la fabrication du Riz.

Marché d'Arles : un lieu magique pour faire le plein de bonnes choses pour accompagner le Riz de Camargue
Et si vous parfumiez votre riz avec des Herbes fraîches de Provence ?

Le Riz en cuisine :

En cuisine, le choix est multiple et le riz peut accompagner à merveille tous types de plats. Agrémenté d’épices, d’herbes, de légumes, de viandes,  le riz permet de finaliser un plat, en fonction de son type, de sa couleur et de sa cuisson.

Le Riz complet met plus de temps à cuire (entre 30 et 40 minutes) mais vous pouvez réduire son temps de cuisson si vous le mettez à tremper près de 2h. Il constitue une excellente base pour accompagner les mets exotiques ou asiatiques, en complément de protéines végétales et de légumes pour un plat complet !

Le riz étuvé est moins riches en fibres et est donc idéal pour les personnes avec un transit fragile mais qui désire tout de même conserver les vitamines (l’étuvage permet de transférer les nutriments au centre du grain grâce à la vapeur). Attention, si vous voulez consommer moins de riz blanc, évitez de passer au riz complet sans transition ! Votre organisme peut avoir du mal à digérer toutes ces fibres, privilégiez le semi-complet avant de passer au complet.

Que diriez-vous d'accompagner vos artichauts de riz de Camargue pour un repas végétarien savoureux ?
Que diriez-vous d’accompagner vos artichauts de riz de Camargue pour un repas végétarien savoureux ?

Le riz long est utilisé dans beaucoup de recettes et a un IG bas à moyen ; le riz rond quand à lui est très utilisé dans les desserts ou dans les sushis car il colle à la cuisson. Attention, il possède un IG élevé, à consommer avec modération pour les personnes sensibles à l’Index Glycémique.

Mais qu’en est-il de la cuisson ? Au delà de la qualité du grain, la cuisson est primordiale pour conserver les nutriments. Évitez de sur-cuire le riz – pour ne pas manger de la bouillie mais aussi pour ne pas affoler l’Indice Glycémique – à chaque riz son temps de cuisson.

Voici quelques recettes qui sont présentes sur le blog ou sur les blogs des copines, afin de vous inspirer et vous régaler ! N’hésitez pas à changer de riz pour faire en sorte que la recette convienne à vos besoins !

Recette mexicaine du chili sin carne - sans viande

Le Riz est une céréale tellement géniale, que Jacques Rozière a lancé sa propre bière de Riz ! Elle est composée d’un peu de Houblon et de Riz de couleur différent, en fonction du type de bière souhaité (rousse, blonde, brune). Parfait pour l’apéro et très désaltérante. Petit coup de cœur pour la bière rousse à base de riz rouge de Camargue.

La bière de Riz IGP de Camargue - la star de vos apéritifs

Source : Riz de Camargue


2 commentaires

    • Oh tu devrais y retourner, c’est magnifique ! Tu pourras goûter à la bière de riz comme cela, avec plaisir pour le clin d’oeil 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *