Tout savoir sur les Vins de Corse

Vin rouge Patrimonio, Yves Leccia
Les Vins de Corse sont l’une de mes plus belles découvertes vinicoles ! Après une brève introduction en 2018 et un approfondissement de cette découverte en début d’année, je dois bien avouer que les vins de Corse, nous réservent de bien belles surprises…

Niellucciu, Sciaccarellu, Vermentinu, Patrimonio… ces noms ne vous disent peut-être rien mais il s’agit là des appellations les plus délicieuses et les plus appréciées de l’Île de Beauté. La Corse nous offre un paysage des plus sauvage et des vins des plus mystérieux. Avec de beaux rosés solaire, des rouges puissants et à fort caractère comme les vigneron(ne)s qui les confectionnent mais aussi des blancs charmants, gourmets et frais.

Les premières vignes sauvages datent d’il y à 4 ou 6000 ans !

Des vignes surprenantes entre montagne et mer

Avec ses généreuses 2 885 heures de soleil par an (le rêve), ses reliefs, son vent puissant (comparable au mistral) qui aide à chasser l’humidité, la Corse bénéficie de nombreux micro-climats très favorables à la culture du vin.

Les vignes situées entre les 20 sommets de l’île, culminant à plus de 2000 mètres, nichées dans les collines vallonnées ou encore sur les coteaux, nous invite à un voyage des plus surprenants… La diversité des sols permettent de dessiner des profils de vins particuliers, offrant ainsi une palette d’expression très large.

La Corse est divisée en 4 régions géologiques qui définissent cette palette aromatique :

La Corse granitique de l’Ouest

Elle correspond au 2/3 de l’île et s’étend sur toute la haute montagne, composée majoritairement de sols granitiques. La silice, l’alumine, la potasse et le calcium apportent au vin une finesse et des arômes floraux.

La Corse Alpine de l’Est

Le schiste (une roche feuilletée abondante dans le Sud de la France comme au domaine Figuière) et ses multiples variétés sont riches en carbonate de calcium, qui confère au vin un caractère délicat et moelleux.

Les placages calcaires (Nord-Ouest et Sud)

Ces placages sont les fameuses falaises blanches que l’on voient lorsqu’on parle de la Corse… Ces falaises donnent naissance à des vins ronds aux notes minérales, florales et fruitées. L’idéal pour les amateurs de vin “indécis”car ces vins sont délicieux de l’entrée au dessert.

La Côte Orientale

Constituée de collines, de piémonts et de petits plateaux, les sols sont argileux et silico-argileux, un sol plus “classique” lorsqu’on pense à la viticulture ! Les vins de la Côte Orientale sont doux et harmonieux.

Vignes de raisins blancs

Les vins de Corse en quelques chiffres

Les Vins de Corse ce n’est pas qu’un nom. C’est surtout des cépages autochtones typiques comme le Niellucciu (35%), le Sciaccarellu (15%), Le Vermentinu (17%) pour les plus importants en volume (le reste représentant 33% de la production). C’est aussi près de 290 producteurs et 130 caves particulières.

Des vins très consommés sur l’île bien sûr (60%) ce qui nous plonge bien évidemment dans le terroir local mais aussi à l’export vers La France Métropolitaine (30%) ou encore vers le reste du monde (10%). On me dit dans l’oreillette que le marché américain, canadien et asiatique sont en pleine croissance, avec de fins gourmets qui s’intéressent de plus en plus à cette magnifique île de beauté.

Une île si petite mais si riche en terroirs !


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *