Champagne Ayala – immersion au sein d’une maison prestigieuse

Champagne Ayala - Rosé Majeur
Des bulles rosées pour un accord tout en couleur

Champagne Ayala, histoire d’une maison avant-gardiste et surprenante.

Cet été, j’ai eu l’opportunité de visiter le Domaine de la Maison de Champagne Ayala à Aÿ. L’occasion pour moi de discuter avec l’équipe qui a fait pétiller plusieurs de mes soirées mais aussi d’en apprendre un peu plus sur cette maison… tout en élégance.

Ayala, une renommée qui ne date pas d’hier

La maison de Champagne fût créée en 1860 par Edmond de Ayala. Dès sa création, la Maison Ayala s’inscrit rapidement comme une référence incontournable en faisant partie des membres fondateurs du Syndicat des Grandes Marques en 1882 et en devenant très rapidement le fournisseur officiel de la Couronne d’Angleterre.

1920, l’âge d’or de la maison

Comme certaines maisons de Champagne à l’époque, la réputation de la Maison Ayala s’est grandement construite en Grande-Bretagne, le grand marché d’exportation de l’époque.

Comment ? Grâce à Fernand de Ayala qui s’installe à Londres en 1863 et côtoie l’aristocratie Britannique. Lors d’un dîner mondain, Fernand en profita pour faire découvrir au Prince de Galles (futur Roi Édouard VI) le “dry Champagne” qui était l’un de Champagnes les moins dosés de l’époque.

Affiche vintage de Champagne Ayala

Il en tomba immédiatement sous le charme et il en fît le Champagne de la Cour Royale d’Angleterre lors de son couronnement en 1908 ! À partir de ce moment-là, la Maison Ayala a prospéré en France comme en Angleterre et a connu son âge d’or en 1920 avec plus d’un million de bouteilles vendues sur l’année, record absolu pour l’époque !

De la vinification à l'embouteillage, tout se passe directement au domaine Ayala à Aÿ
le Champagne fraîchement mis en bouteille

2005, Union de Champagne Ayala et la Maison Bollinger

Suite à une période creuse de liée à l’Après-Guerre, la maison Ayala en perte de vitesse car les dirigeants se concentrent essentiellement sur les missions de l’Interprofession champenoise. En 2005, Champagne Ayala s’unit au Groupe Bollinger pour retrouver ses lettres de noblesse et nous proposer des produits d’exception.

Un nouveau souffle est donné à la maison (nouveaux vins, nouvelle identité graphique, nouveau positionnement…), retravaille de la totalité de ses lignes de production et d’une Chef de Cave absolument remarquable : Caroline Latrive, qui prendra les rênes de la Cave dès 2011 et qui a pour mission de rajeunir Champagne Ayala tout en restant fidèle aux valeurs et au style de la Maison. Sacrée mission !

La renaissance était en marche.

Ayala – un esprit contemporain et dynamique

Avant de vous parler de style de vin et de dégustation, j’aimerais vous parler de l’esprit de cette Maison que je trouve honnêtement avant-gardiste et ce, depuis la Révolte des Vignerons en 1911.

A cette époque déjà, Ayala entreprend de reconstruire le domaine saccagé suite à la Révolte de Vignerons, en suivant des plans d’optimisations afin de pouvoir gérer toute la chaîne de production des Champagnes sur place (de la vinification à la mise en bouteille). Cet esprit continue d’évoluer pour nous proposer toujours plus, avec cette même envie de nous éblouir et de nous ravir :

  • En 2018, la Maison se dote d’une nouvelle cuverie écoresponsable qui permet d’économiser entre 50 % et 70 % d’énergie par rapport à une cuverie traditionnelle.
  • En 2019, la salle de dégustation connexe permet de découvrir en toute sérénité, la totalité de la gamme des Champagnes Ayala et de se nourrir du savoir précieux de Caroline Latrive.
  • L’ouverture du rooftop afin de profiter de la vue sur Aÿ et de se perdre sur l’horizon de vignes au coucher de soleil…
Rooftop de la Maison Ayala à Aÿ
Vue imprenable sur Aÿ, même par temps de pluie !

Bref, de quoi nous proposer l’un de meilleurs moments de dégustation dans un Domaine (et de nous donner envie de ne plus repartir !)

Et si on s’intéressait aux vins maintenant ?

Une fabrication Haute Couture

Les raisins issus des meilleurs crus de la Champagne sont rigoureusement sélectionnés pour respecter les standards de la Maison, les vins sont vinifiés en petites cuves inox thermo-régulées (25,50,100 hectolitres) pour séparer les jus par cépage, par cru, par parcelle… ceci afin de laisser la possibilité au Chef de Cave d’être ultra précis sur sa sélection fine des meilleurs vins pour l’assemblage des Champagnes, après fermentation.

La salle de dégustation parfaite pour s’initier aux Champagnes Ayala

Ces vins qui iront tranquillement se reposer lors de la maturation sur lies :

  • 3 ans pour les bruts
  • plus de 6 ans pour les champagnes millésimés
  • + 3 mois de repos dans les bouteilles après dégorgement.

Un style made in Caroline Latrive

Même si la Maison est reconnue dès la seconde moitié du XIXème siècle, pour ses champagnes plus secs que la norme, la Maison conserve toujours ce trait de caractère, nous proposant ainsi des vins frais, tout en délicatesse.

Dégustation chez Champagne Ayala

Caroline Latrive travaille ses vins sur un dosage faible, des assemblages équilibrés et frais, donnant le plus joli rôle au Chardonnay parmi les 5 cuvées de la Maison que je vous détaille par la suite.

  • Brut Majeur
  • Brut Nature
  • Rosé Majeur
  • Blanc de Blancs Millésimé
  • Perle d’Ayala (Cuvée Prestige 2006)

Brut Majeur

Si vous souhaitez découvrir les Champagnes Ayala, je vous recommande de commencer par le Brut Majeur. Cuvée référence du style Ayala, il est frais, élégant et faiblement dosé. Ce Champagne facile à boire sera parfait de l’apéritif au dessert.

Au nez, ce vin est expressif et dégage des notes d’agrumes et de fleurs blanches. En bouche, il est équilibré, frais et vineux, fruité et avec une jolie persistance en bouche.

Assemblage :

  • 40 % Chardonnay
  • 40 % Pinot Noir
  • 20 % Pinot Meunier

Prix public : 32 euros

Caractéristiques :

  • 3 ans de vieillissement sur lies
  • 7 g de sucre par litre
  • 12 % d’alcool
Découverte des Champagne Ayala : Brut Nature, Brut et Rosé Majeur, Blanc de blancs, Perle d'Ayala

Brut Nature

Amateurs de Zéro Dosage, celui-ci est fait pour vous ! Le vieillissement en cave plus important (4 ans) et l’absence de sucres dans ce vin nous permet de voir au cœur même du fruit et de déguster une des formes les plus vraies et pures des Champagne Ayala.

Avec le même assemblage que le Brut Majeur, nous obtenons deux vins sensiblement différents.

Ce vin est franc, précis avec une jolie salinité qui en fait un parfait allié pour tous les mets de poissons & crustacés de la cuisine Française comme Asiatique. Au nez comme en bouche, les agrumes et les fruits blancs sont bien présents (quoique plus minérales que les notes de Brut Majeur). Un délice de fraîcheur avec une belle tension !

Assemblage :

  • 40 % Chardonnay
  • 40 % Pinot Noir
  • 20 % Pinot Meunier

Prix public : 36 euros

Caractéristiques :

  • 4 ans de vieillissement sur lies
  • 0 g de sucre par litre
  • 12 % d’alcool

Rosé Majeur

Grâce à la forte présence du Chardonnay dans son assemblage, ce Rosé délicat et audacieux, reste très frais sans pour autant négliger le fruit. Son faible dosage en sucre, laisse la plus belle place à la pêche de vignes et aux fruits rouges.

Dessert - déclinaison Fraises, Rhubarbes, crémeux Nougatines
Dessert en accord avec le Rosé Majeur – déclinaison Fraises, Rhubarbes, crémeux Nougatines

En bouche, ce Rosé est très expressif autour du fruit (groseille, framboise) et accompagnera à merveille les aliments rosés comme de l’agneau, de la truite saumonée ou un dessert aux fruits rouges.

Assemblage :

  • 50 % Chardonnay
  • 40 % Pinot Noir dont 6 % de vin rouge tranquille
  • 10 % Pinot Meunier

Prix public : 42 euros

Caractéristiques :

  • 3 ans de vieillissement sur lies
  • 7 g de sucre par litre
  • 12 % d’alcool

Blancs de Blancs millésimé

La Cuvée Blancs de Blancs 2012, élaborée en quantité limitée et avec des millésimes d’exception exprime tout le savoir-faire de la maison et la noblesse du Chardonnay issu de la Côte des Blancs.

Un vin de haut vol qui se mérite ! 6 ans de vieillissement sont nécessaires pour obtenir ce précieux nectar, gorgé de minéralité.

Plat en accord avec le Blanc de Blancs 2008 et 2012 – Saint Pierre de nos Côtes, écrasé de Ratte Truffé, Jus réduis

À la dégustation, des notes de citron, de mirabelles et de fruits blancs habillent vos narines et votre bouche, pour laisser place à une texture soyeuse et minérale… Un instant de dégustation que l’on voudrait éternel…

En accord, ce Champagne se déguste seul à l’apéritif mais il pourra aussi accompagner à merveille vos poissons blancs fins (turbot) et crustacés (Saint-Jacques ou langoustines) avec une pointe citronnée ou avec un beurre blanc aux algues.

Assemblage :

  • 40 % Chardonnay
  • 40 % Pinot Noir
  • 20 % Pinot Meunier

Prix public : 52 euros

Caractéristiques :

  • 3 ans de vieillissement sur lies
  • 7 g de sucre par litre
  • 12 % d’alcool

Perle d’Ayala (Cuvée Prestige 2006)

Une composition majoritairement basée sur le Chardonnay issu des plus Grands Crus champenois et un vieillissement de plus de 8 ans sous bouchon de liège, donne à la Perle d’Ayala un profil organoleptique complexe et recherché par les connaisseurs. Le nez expressif exprime des notes de fruits blancs et de miel ainsi que des touches de pâtisseries vanillées, un régal pour les sens ! En bouche, la puissance de la vanille se dévoile.

Ce Champagne d’exception s’accorde avec délicatesse aux mets les plus prestigieux, pourquoi ne pas opter pour une volaille de Bresse aux champignons, un plateau de fromages fins ou autres plats gastronomiques ?

Assemblage :

  • 80 % Chardonnay
  • 20 % Pinot Noir

Prix public : 75 euros

Caractéristiques :

  • 8 ans de vieillissement sur lies
  • 6 g de sucre par litre
  • 12 % d’alcool

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé. À consommer avec modération.


Partager
Laissez un petit mot